mardi 25 décembre 2012

Les drolesses 12 Elvifrance (1986)

 Dans les premiers numéros de la série les drôlesses, nous suivons les aventures de Zezette, une jeune sorcière sexy et ingénue, qui parcours le monde a la recherche du grand amour. Elle communique avec en intelligence artificielle, qui essaie de la guider dans le monde des hommes. Les aventures sont assez fantasques et toujours teintées d'érotisme gentillet.


Dans ce numéro 12, Zezette s'est amourachée de Peter, un jeune cow-boy qu'elle essaie de séduire par tous les moyens. Mais ce dernier ignore désespérément ses charmes. Zezette n'hésitera pas à intervenir pour lui faire gagner un rodéo, pensant que ça le fera tomber dans ses bras. Mais au contraire, bien que sacré roi des Cow-boy (sic), il lui échappera une nouvelle fois. Le temps de quelques péripéties absurdes Zezette suivra encore la route de Peter. Elle finira par découvrir le secret honteux de Peter et comprend qu’il lui est définitivement inaccessible.

On est typiquement dans un récit d'aventure sans queue ni tête, qui frise involontairement l'absurde par moments. Les rebondissements multiples permettent au récit d'avancer sans que l'on se pose trop de questions sur la cohérence. Dans cet épisode, les intrigues du numéro précédent, sont vite torchées, sans que cela ai la moindre incidence, on n’est pas à ça près. L'érotisme bon enfant, donne un ton léger et sexy à l'ensemble. C'est le dessin fin est plutôt élégant bien que trop inégal parfois. La mise en page est plutôt bien gérée, les cadrages variés et il y a même un peu de décors. C'est ce qui donne un léger cachet à cette série.







les Drôlesses 12, Elvifrance, février 1986

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire