lundi 8 juillet 2013

Youpi à l'école par Pierre Probst

Youpi à l'école, collection les Albums roses de Pierre Probst 1962 pour cette réédition.

Voilà une belle trouvaille de brocante. Ce n’est pas moi qui ai mis la main dessus et je le regrette. Mais bref quand on me l’a montré, j’ai flashé sur ce livre et décidé de le montrer sur le blog. C’est un album de Pierre Probst, qui met en scène certains des animaux qui accompagnent habituellement Caroline dans ses aventures. Je ne connaissais pas cette collection les albums roses, qui proposent des récits plus enfantins.

Cette année est justement l’occasion de fêter les soixante ans de Caroline. C’est l’occasion pour Hachette de remettre en avant cette série. Dans un important dossier de presse sortie pour l’occasion, nous apprenons que Probst a commencé chez Hachette en créant des récits animaliers pour cette collection Les albums roses. Devant le succès, il créa une nouvelle série Caroline, où il réutilisera Youpi et ses amis. Caroline est une sorte de série dérivée du succès de ses premiers albums. Autre découverte, Pierre Probst a redessiné tous ses albums dans le courant des années 80.

Dans le dossier de presse, on découvre que Probst a aussi participé à certains albums de la Vie privée des hommes. Tout gamin, né dans les années 80, se souviendra de cette super collection qui était richement illustrée. Je ne faisais pas attention aux noms des dessinateurs à l’époque, mais l’idée de voir un travail réaliste et différent du trait de caroline, me donne envie d’aller fouiller mon grenier pour retrouver les exemplaires que j’avais.

Mais je ne peux parler de Caroline sans parler de cette petite allumeuse de Martine. Car il faut être honnête, il y a toujours eu deux clans. Ceux qui aimaient Caroline, une héroïne dynamique, intrépide puisqu’elle va même sur la lune et toujours accompagnée par ses amis animaux, qui sont quand même assez cool. De l’autre côté, il y a Martine, fausse ingénue un peu idiote, qui passe son temps à montrer sa culotte aux vieux messieurs. Je vous recommande la lecture de l’album où elle rencontre une amie noire, une histoire qui fleure le bon temps des colonies. Bref deux univers distincts, chacun fait son choix, mais moi je préfère caroline.

A l'occasion des 60 ans de la série est paru un épais dossier de presse qui revient sur l'histoire de caroline et de son Créateur Pierre Probst.



 
















A noter qu’à l’occasion des soixante ans de la série, il y a eu une exposition au Bristol, où certains grands couturiers se sont amusés à reinventer l'icône Caroline. 







J'ai aussi découvert que Pierre Probst a aussi illustré de nombreux livres, comme ceux d la collection La Vie privé des Hommes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire