jeudi 10 octobre 2013

Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama
Au début de l’été, j’ai trouvé dans un vide grenier un lot de Doc Savage chez Marabout. Bien content de ma trouvaille, j’allais enfin pouvoir découvrir cette série que je connaissais peu jusqu’ici. Enfant j’avais découvert le personnage dans un court récit à la fin du Spécial Strange 15, une aventure assez simple avec la Chose (épisode US Marvel two in one n°21). Le personnage m’avait intrigué, mais j’en étais resté là. J’ai donc profité de l’été pour me plonger dans les romans de Kenneth Robeson et découvrir son personnage.

Étant un grand lecteur de BD, j’ai toujours été fan des séries avec un héros récurrent. Doc Savage ne pouvait que me plaire. J’adore ce genre de livre à l’écriture rapide, où l’auteur brode son histoire au fur et à mesure du livre. Évidemment il y a du déchet au vu du nombre de parution, mais dans l’ensemble se forme un univers très attachant où l’auteur donne libre cours à son imagination. Et puis le talent de ce type d’auteur est de tout de suite capter l’attention et de nous faire voyager loin au fil des péripéties et autres rebondissements. Robeson est tout à fait dans cette veine-là. Pas étonnant que plus de 80 ans après sa création, le personnage soit encore si populaire. Mais qui est-il ?

Doc Savage qui est aussi connu comme étant l’Homme de bronze est évidemment très grand avec des capacités physiques hors normes. D’une intelligence rare et avance sur son temps, courageux, altruiste etc. Ses ressources financières sont sans limites. Bref c’est le prototype m^me de l’aventurier au grand coeur. Kenneth Robeson n’a pas assez de superlatif pour décrire toutes les capacités de son héros. Il n’a pas de super pouvoir, mais ses capacités semblent totales.Nombres de points communs que l’on retrouvera chez Batman, moins d’une décennie après la création de Doc Savage.
Dès les années 30, sur les couvertures Doc est representé comme un baroudeur. Cela dit c’est à travers les couvertures de James Bama, dans les années 60, que Doc sera immortalisé. C’est un colosse à la peau bronzé qui porte toujours une chemise déchirée, preuve qu’il est toujours sur la brèche. On le reconnaît aussi à une étrange implantation capillaire qui n’est propre qu’a lui.
Des aventures passionnantes, un look reconnaissable entre mille, bref c’est l’essence même du héros populaire et impérissable.

Il est donc peu étonnant qu’il soit une source d’inspiration pour tout un tas d’autre héros. Je parlais de Batman, mais il est évident qu’il a inspiré un grand nombre d’autres personnages. Superman créé deux ans après Savage, partage avec lui de nombreux point, jusqu'à avoir comme Doc une forteresse de solitude au cœur même de l’Arctique pour se retirer par moments.

On ne parle même pas d’Indiana Jones qui emprunte aussi beaucoup à Doc Savage. Le rapide montage suivant est une évidence.


Warren Ellis, dans la série Planetary, fait directement référence à Doc Savage.  Seule une question de droit, fait qu’il porte un autre nom.


J’ai trouvé une autre correspondance moins évidente, mais qui ne trompe pas. Doc Savage dans certain moment d’intense réflexion ou d’action, à la pupille qui se teinte de reflets dorés. Caractéristique que l’on retrouve chez le Dobermann de Joël Houssin. Page 213, dans l’intégrale parue chez Ring : « Yann se tenait dans l’entrée. Son magnum, gueule noire béante, vibrait dans sa main. Labourette ne voyait même pas l’arme. Il regardait les yeux du type. De l’or en fusion. »



Pour en savoir plus, cliques sur les liens suivants : 

Pour ceux qui serait plus curieux de tout savoir sur les différentes éditions, il faut absolument visiter ce site: http://www.stellarque.com/meteore/docsavage/accueil_doc.php 
Il y a notamment toutes les couvertures des années 30/40. 

À suivre les couvertures (r/v) des bouquins que j’ai trouvés cet été. J’ai pas mal retouché les rectos afin de mettre en valeur le travail de Bama.

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama


Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama


Doc Savage illustré par James Bama
Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama


Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama


Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama


Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Doc Savage illustré par James Bama Doc Savage illustré par James Bama

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire